ÉDITORIAL

Février… Au moment où j’écris cet Editorial, la Newsletter de février a choisi de s’habiller de blanc. Certaines/certains d’entre nous feront le choix de rester coincés au coin d’un feu de bois, un plaid sur les genoux et d’attendre le retour des beaux jours. D’autres opteront de se plonger dans la lecture d’un roman passionnant, prendre un tricot (?) ou se laisser distraire par une série télévisée qui tient son spectateur en haleine durant de longues minutes. D’autres encore profiteront des merveilleux paysages pour faire de la luge ou des balades en forêt.

Je me rappelle, il y a plusieurs années déjà, avoir traversé les Alpes accompagné d’un confrère africain qui découvrait la neige pour la première fois ! Pour lui ce fût un réel bouleversement, une émotion à la mesure du spectacle qui s’offrait à lui. Comme un enfant, délivré de toute gêne, il avalait les flocons à gorge déployée, et poussait des cris de joie qui résonnaient d’une montagne à l’autre.

« L’enfant s’abandonne, fait confiance, s’émerveille, attend tout de la vie. Il communie à l’éternelle enfance de Dieu, disait Claudel, il faudrait que nous ayons un jardin d’enfant dans notre coeur. » Un esprit d’enfance à retrouver aussi désarmant qu’une première neige !

Frère Albert ANDRE

Spiritualité

En août 2011, à Madrid, de nombreux jeunes ont participé à la Journée mondiale de la jeunesse. Quand on demandait à ces jeunes ce qui les avait le plus impressionné, la réponse qui fusait sans hésitation était la suivante : le silence vécu par plus d’un million et demi de jeunes durant le temps de l’adoration. Ils n’ont peut-être pas retenu beaucoup de choses du message du Pape mais ce silence impressionnant les aura marqués en profondeur.

Le théologien Hans Von Balthasar disait déjà en son temps : « La première chose que, d’habitude nous saisissons du mystère de Dieu, n’est pas la vérité, mais la beauté. » Nous pouvons sentir que l’objectif porté par les nouvelles générations n’est plus fondamentalement le développement de biens matériels, de la rentabilité, de l’efficacité mais le grand retour à la vie intérieure. En chaque personne humaine il y a un désir profond de dépasser la superficialité et retrouver l’essentiel. José Angel Valente l’appelait la nostalgie des branchies, parce que…nous ne faisons surface que pour prendre une inspiration profonde qui nous permette de regagner le fond.

Regardons Marie qui nous montre le chemin à suivre : Marie du silence, de l’accueil, de l’écoute attentive. Elle, qui gardait et méditait tout dans son coeur.

Nouvelles du Bua

  • En ce début d’année, monsieur l’abbé Jean-Marie Piron nous a fait l’honneur de vivre avec nous durant quelques jours : temps de repos, de lecture, de convivialité et de prière avec la Communauté.
  • Une dizaine de jeunes étudiants ont prolongé leur blocus d’étude jusqu’au 5 janvier.
  • Dimanche 6 janvier : après l’Eucharistie au village, fête de l’Epiphanie en communauté autour d’un repas festif, au terme duquel le frère Robert Lemaire a été choisi comme roi d’un jour !
  • Mardi 8 : rencontre du groupe Cefoc durant la soirée.
  • Samedi 12 : une vingtaine de personnes réunies avec Mr le doyen Patrick Graas sur le thème : « La Bible, une invitation au voyage. » Une magnifique journée de ressourcement !
  • Mardi 15 : au sein de la communauté, nous fêtons l’anniversaire du frère Pierre Biren à l’occasion de ses 85 ans.
  • Mercredi 16 : rencontre en matinée des responsables du Doyenné de Habay-Etalle, suivie d’un repas convivial.
  • Vendredi 18 en soirée, nous accueillons deux Equipes Notre-Dame de la région.
  • Samedi 19 : accueil d’une dizaine de confirmands de Beauraing accompagnés de jeunes ados-animateurs et de catéchistes.
  • Mardi 22 en soirée : rencontre ‘Lectio Divina’
  • Mercredi 23 : rencontre du Groupe Champagnat.
  • Du 25 au 27 janvier : accueil d’une dizaine de personnes du Groupe ‘Garef-Focusing’
  • Samedi 26 : après-midi Yoga avec Mme Matthieu.
  • Dimanche 27 : nous accueillons pour quelques heures Marie Saydesh, qui vient de terminer une formation à l’ULG d’Arlon et qui vit dans un ‘kot mariste’ au Canada.
  • Mercredi 30 : arrivée d’une quinzaine d’élèves du Collège Saint-Pierre de Jette pour un temps de retraite.

Agenda

  • Mercredi 13 février à 20h : partage d’Evangile selon la méthode ‘Lectio Divina’
  • Samedi 16 février 2019 : « La traversée du mal : un chemin pour la vie. » Une journée avec Myriam Tonus, laïque dominicaine et théologienne. La souffrance et le mal font partie de l’existence. On peut chercher à les fuir, faire le gros dos… ou se donner la force de traverser la tempête. L’enjeu : faire grandir la vie !
  • Jeudi 21 mars : soirée informative (20h) sur le ‘jeûne’ à vivre en avril.
  • Dimanche 31 mars, de 14h30 à 17h. Tous en famille ! Thème : La vigne. « Qui demeure en moi porte beaucoup de fruit. » Partage d’Evangile – Activités/enfants – Prière – convivialité
  • Du 10 au 17 avril Une semaine de jeûne au coeur de son quotidien. Le jeûne permet de ‘creuser’ mon désir… Soirée informative le jeudi 21 mars à 20h au Bua.

Renseignements et inscriptions : fr.albert.andre@gmail.com et/ou voir l’Agenda du site.

Livre du mois

Teresa Gutiérrez de Cabiedes – Van Thuan. libre derrière les barreaux – Mai 2018 – Edit. Nouvelle Cité 

Durant la dictature qui plombe le Vietnam dans les années 1970, l’arrestation inique de Mgr Van Thuan marque le début d’une résistance intérieure. La persévérance de cet homme d’Eglise dans la bienveillance et la foi va bouleverser tout un peuple. Quatorze années de captivité absurde et brutale obligent le prélat à libérer en lui les ressources spirituelles si vitales aux otages.

Dans la cruauté carcérale, le prisonnier gravit une montagne magique de bienveillance, de non-violence dans un esprit de sagesse qui imprègne jusqu’aux oppresseurs. Derrière les barreaux, continue à vivre un petit garçon vietnamien qui rit, chante, guette l’étoile polaire à travers la geôle dans un esprit d’émerveillement évangélique et de don de soi christique. Teresa Gutiérrez de Cabiedes – Mai 2018 – Edit. Nouvelle Cité

Lien intéressant

C’est en 1994, que le frère Henri Vergès a été assassiné à l’âge de 64 ans en Algérie, après 26 années de présence fidèle dans ce pays. Depuis ce 8 décembre 2018 il a été déclaré ‘bienheureux’ avec 18 autres personnes, dont les frères de la communauté monastique de Thiberine. La vidéo qui suit retrace le parcours de ce témoin du Christ en terre musulmane

https://www.youtube.com/watch?time_continue=14&v=WWIwVxLS83w

Texte du mois

Le cantique de Syméon (cf. ci-dessous) que la liturgie nous propose de méditer à l’occasion de la fête de la Présentation, ce 2 février, nous prépare à la remise ultime de notre vie entre les mains de Dieu. Car c’est bien ce grand « départ » que Syméon évoque dans son action de grâce :  » Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser s’en aller ton serviteur, en paix, selon ta parole « .

Une paix qui apparaît comme un don gratuit de l’Esprit mais aussi comme le fruit d’une attente persévérante et fervente. Cela étant, ne nous trompons pas sur la nature de cette action de grâce : elle n’ignore rien des difficultés ou de la complexité de la vie, des angoisses ou des peurs auxquelles nous sommes tous affrontés un jour ou l’autre. D’ailleurs, le contexte biblique de ce cantique est significatif à cet égard : Palestine sous occupation romaine, période de l’histoire vécue dans un sentiment d’absence et de silence de Dieu.

Ce cantique de Syméon peut nous aider à être attentifs aux interventions de Dieu en nos vies ; nous former à cette prière d’action de grâce qui articule expérience personnelle et histoire de Dieu avec son peuple et toute l’humanité ; nous entraîner enfin, dans cette démarche de lâcher prise toujours à reprendre.

Certes, il ne nous est plus possible de tenir l’Enfant Jésus dans nos bras, comme Syméon. Mais nous pouvons recevoir notre consolation, notre salut et notre lumière en «prenant» Jésus Hostie ; en écoutant le Verbe éternel qui s’adresse à nous dans les Écritures et donne sens à nos vies, à nos épreuves.

Puisse cette prière nous rendre disponibles à l’Esprit, source de toute grâce et action de grâce !

* * *

Maintenant, ô Maître souverain,

tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole.

Car mes yeux ont vu le Salut que tu préparais à la face des peuples,

lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles.

Amen.

INSCRIPTION A LA NEWSLETTER

Spiritualité

RGPD *

Nos anciennes Newsletters

(9 derniers mois)

Janvier 2019

Téléchargez notre newsletter du mois de janvier 2019

Octobre 2018

Téléchargez notre newsletter du mois d’octobre 2018

Juin 2018

Téléchargez notre newsletter du mois de juin 2018

Mars 2018

Téléchargez notre newsletter du mois de mars 2018

Décembre 2018

Téléchargez notre newsletter du mois de décembre 2018

Septembre 2018

Téléchargez notre newsletter du mois de septembre 2018

Mai 2018

Téléchargez notre newsletter du mois de mai 2018

Novembre 2018

Téléchargez notre newsletter du mois de Novembre 2018

Juillet/août 2018

Téléchargez notre newsletter du mois de juillet-août 2018

Avril 2018

Téléchargez notre newsletter du mois d’avril 2018